Le traitement par les ventouses

Le traitement par les ventouses:

est une méthode intégrée de la médecine chinoise, mais pas uniquement. En effet, cette technique ancestrale a été utilisée par un grand nombre d’ethnies. Les découvertes archéologiques démontrent que les ventouses existaient déjà quatre siècles avant notre ère. On a principalement retrouvé des vestiges en Afrique, en Europe, en Amérique et en Chine.
Grâce à sa simplicité et à son efficacité, elle est employée par un grand nombre de thérapeutes ainsi que dans la pratique des soins familiaux.
Le principe est très simple: en introduisant une flamme dans la ventouse, on la chauffe et on chasse l’air et l’humidité qui s’y trouve, créant ainsi un vide. Puis on pose rapidement la ventouse sur la peau du patient. En refroidissant, il se produit un phénomène de succion. 

Les objectifs thérapeutiques de cette méthode sont de dégager les méridiens et collatéraux afin de faire circuler l’énergie, d’activer le sang, de soulager les douleurs, d’éliminer l’humidité, chasser le vent-froid, le vent-chaleur, extraire le pus et les toxines, etc…
L’utilisation traditionnelle des ventouses dans notre région se limite souvent aux affections des voies respiratoires, le rhume, la grippe, la bronchite, etc… Mais elle est un outil essentiel dans le traitement du patient post covid, car elle permet d’ouvrir mécaniquement la poitrine pour une meilleure évacuation des glaires et un renouvellement en profondeur du sang stagnant.

La médecine chinoise l’utilise pour toutes sortes de pathologies allant des problèmes digestifs tels que la gastrite, l’ulcère, la colite, l’indigestion, les vomissements, etc… aux problèmes cardiaques tels que l’angine de poitrine, les maladies coronaires, la tachycardie, etc… mais elles seront aussi très efficaces pour le traitement des douleurs musculaires et l’accompagnement de sportifs dans les cas de convalescence suite à une blessure.

La ventouse est utilisée de deux manières distinctes, en dispersion ou en tonification.

La dispersion consiste en une succion relativement forte et une pose de courte durée, avec une intention de lever la stagnation et donc de chasser le pervers du froid, de la chaleur ou de l’humidité, de lever la stase de sang et de permettre la régénération de notre organisme.
On utilisera à cet effet les techniques de ventouse flash, la ventouse glissée et la pose statique avec une succion forte.
La tonification consiste habituellement en une succion douce et pose de longue durée, avec pour intention la restauration de l’énergie.

Que se passe-t-il lors de la pose d’une ventouse?

Il y a d’abord une stimulation mécanique: La succion plus ou moins forte va provoquer dans un premier temps la congestion voire la rupture de certains vaisseaux sanguins (c’est ce qui crée les marques des ventouses). Dans un second temps cela va exciter ou inhiber le système nerveux central. Une forte succion va exciter alors qu’une douce succion va inhiber. On pourra ainsi avoir une action ciblée sur certains organes. Par exemple, si votre système digestif est lent et paresseux, une pose avec une forte succion sur les points PiShu et WeiShu va stimuler et accélérer le péristaltisme gastro-intestinal.
La stimulation par la chaleur: la ventouse chaude peut accélérer la circulation sanguine, le métabolisme local et améliore l’état de nutrition des tissus traités. Les recherches en la matière démontrent que, dans les zones traitées, on observe une augmentation de l’hémoglobine ainsi qu’un taux plus élevé de globules blancs.

L’effet des herbes médicinales: à l’aide de ventouses en bambou qu’on a au préalable trempé dans une décoction de plantes médicinales, il est possible d’induire un effet thérapeutique supplémentaire. En fonction des herbes choisies, on pourra davantage chasser le vent, disperser le froid, dégager les méridiens, activer le sang, arrêter les douleurs, décontracter les ligaments ou même calmer l’esprit.

Les actions recherchés lors de la pose de ventouses:

  • la stimulation de la circulation du Qi (énergie), du sang et des liquides organiques.
  • rapatrier les toxines de la profondeur à la surface du corps afin qu’elles soient évacuée par la peau
  • la stimulation du métabolisme et l’amélioration de l’oxygénation des organes profonds.
  • la libération de la surface de certains agents pathogènes tels que le vent, le froid, l’humidité et la chaleur provoquant des rhumes à répétition et des douleurs musculaires récalcitrantes.
  • le réchauffement des muscles pour le soulagement des douleurs.
  • la stimulation du système immunitaire
  • la stimulation ou l’inhibition des organes en fonction de leur état de plénitude ou de vide.

Ignacio Lamas

Cabinte d’acupuncture, Tuina et Phytothérapie chinoise à Lausanne

La médecine chinoise et le Sport

La médecine chinoise et le Sport

LA MÉDECINE CHINOISE ET LE SPORT La médecine chinoise a pour but d’équilibrer les fonctions de l’organisme. A ce titre, elle est un outil thérapeutique complémentaire du sportif de haut niveau, comme du sportif amateur. Elle s'intègre parfaitement dans une prise en...

lire plus
M-Test Mukaino

M-Test Mukaino

Le M-TEST MUKAINO, l'acupuncture des sportifs Voici un exposé du cours M-Test Mukaino que j’ai suivi lors de mes études en médecine chinoise. Au départ, il s'agissait des notes de cours, que j’ai affiné avec ma pratique et ma compréhension clinique. Cet article  est...

lire plus
Le Gua Sha, qu’est ce que c’est?

Le Gua Sha, qu’est ce que c’est?

Qu’est ce que le Gua Sha? Ce que l’on voit habituellement sur le net au sujet du gua sha, se limite souvent aux techniques d'entretien esthétique. On peut sans peine trouver une panoplie d'outils de Gua Sha pour les soins de la peau du visage. Mais lorsqu’on parle...

lire plus